Warning: include(/homepages/14/d218128377/htdocs/blog/wordpress/wp-content/themes/connections-reloaded1/functions.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/14/d218128377/htdocs/blog/wordpress/wp-settings.php on line 329

Warning: include(): Failed opening '/homepages/14/d218128377/htdocs/blog/wordpress/wp-content/themes/connections-reloaded1/functions.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php7.0') in /homepages/14/d218128377/htdocs/blog/wordpress/wp-settings.php on line 329
livre jeunesse afrique » opoto

Entries tagged with “livre jeunesse afrique”.


L’Afrique expliquée aux enfants des blancs. Belles photos, beaux dessins mais des images souvent un peu trop « propres » pour refléter vraiment la vie de la grande majorité des africains. L’optimisme des conclusions fait rêver, alors…
(Photo Engongue/Cameroun BEB CC-BY-NC-SA)

Bernard Nantet, Au cœur de l’Afrique, Ed.  Milan (Les Encyclopes), 2012
Une plongée au cœur de l’Afrique, mère de l’humanité et continent phare du IIIe millénaire.
Face aux visions d’une Afrique déchirée, voici de nouveaux éclairages. A travers des questions comme la désertification, la déforestation, l’exode rural, la colonisation ou l’explosion démographique, le continent se livre en profondeur. Sa géographie a été une donnée décisive, ses peuples se sont adaptés à une nature difficile. L’Afrique, c’est une histoire remplie d’épisodes épiques d’une richesse insoupçonnée, assombrie parla terrible période de l’esclavage.
C’est aussi une leçon de courage et de solidarité inépuisables.

Stefan Rousseau, Alexandre Messager, L’Afrique racontée aux enfants, Ed. De la Martinières Jeunesses, 2012

Un hymne à l’Afrique à travers 8 grands chapitres : 1 L’Afrique, berceau de l’humanité.
Vestiges préhistoriques qui attestent la présence des premiers hommes et, plus tard, de grandes civilisations. 2 Des richesses naturelles extraordinaires. Le Kilimandjaro, les grands fleuves (Nil, Niger, Congo), les grands parcs naturels (Tanzanie, Kenya…). 3 L’eau, un bien commun. Seule richesse dans le désert, l’eau, bien mal partagé en Afrique, a suscité l’inventivité des hommes qui ont su par exemple utiliser les grands fleuves pour faciliter leur vie quotidienne…
4 Des peuples très divers. Des tribus ancestrales aux peuples les plus surprenants, les Dogons, les Touareg, les Peuls, les Masaï… 5 La vie quotidienne. Pour découvrir la culture orale, les griots et leur rôle dans la société, pour plonger dans les marchés bigarrés et les souks aux mille odeurs… 6 Une histoire tragique. Colonisations européennes et indépendances, le continent africain a traversé le XXe siècle dans la lutte.
7 L’Afrique aujourd’hui. Microcrédit, vente de services, développement du cinéma et de manifestations sociales, l’Afrique bouge ! 8 L’avenir. La question des ressources (uranium, métaux précieux, pétrole) et de leur exploitation dans le respect des droits des peuples.

Gaëlle Beaujean-Baltzer, Arts de l’Afrique : Trésors d’un continent, Ed. Palette (L’art et la manière), 2012
L’Art et la manière est l’une des toutes premières collections de monographies destinée à la jeunesse.

Chaque ouvrage aborde un artiste ou un mouvement artistique de manière claire et ludique, en allant toujours à l’essentiel, et propose aux jeunes lecteurs, dès l’âge de huit ans, une approche sensible et concrète de l’art.
Berceau de l’humanité, l’Afrique a vu naître des civilisations et des artistes dont les œuvres ne cessent de nous étonner. Enveloppées de mystère, comme les masques Kanaga ou l’intrigant chien nsiki nkondé, les œuvres africaines sont aussi une image de la société africaine elle- même.
Ce sont aussi des objets de prestige, tels les pendentifs Ashanti en or ou les dentelles d’ivoire de Sierra Leone, dont le raffinement et la délicatesse ont fasciné nombre d’Occidentaux. Ce livre nous offre un riche panorama de ces créations, depuis les temps les plus anciens jusqu’aux créateurs du XXIe siècle, et permet d’en comprendre les usages et les significations.

Christian Perrissin, Boro Pavlovic, Les Munroe : T. 1, La vallée du Rift, Éd. Glénat, 2010
Longtemps les Blancs du Kenya ont fait la pluie et le beau temps dans la vallée du Rift. Aujourd’hui, leurs jours sont comptés. Robert Munroe, aristocrate à la tête d’une plantation de café, doit faire face à une succession de crises dont la cavale de Sean, son fils cadet, n’est pas la moindre. Hostile depuis toujours à la communauté blanche ultraconservatrice, Sean ose s’amouracher d’une Kikuyu des bidonvilles de Nairobi. Jugé coupable du meurtre de celle-ci, il cherche à se faire justice.
Robert aimerait pouvoir alors compter sur l’aide de son fils aîné et de son unique fille pour faire face à ces problèmes, mais Ted est un bon à rien et Karen ne supporte plus son père…
En savoir +

Jean-Christophe Rufin, Katiba, Éd. Flammarion, 2010
Une katiba est un camp de combattants islamistes installé dans le Sahara c’est à la fois une cache et un relais, un lieu où l’on prie, où l’on négocie et tue. Repère invisible en avion ou par satellite, c’est là que les pièges se resserrent et que se décident les attaques. Le chef de la zone qui s’étend entre le Mali, l’Algérie et la Mauritanie, Kader Bel Kader, a décidé de court-circuiter les autres bandes de trafiquants qui sévissent, afin d’asseoir son influence auprès des chefs d’al-Qaida. Expédié en Mauritanie par l’agence de renseignements Providence (qui agissait déjà dans l’ombre, avec Le Parfum d’Adam), pour espionner les artisans de ces menaces terroristes, Dim trouve sur sa route une jeune femme, Jasmine. A la fois française et algérienne, connaissant de l’intérieur la diplomatie occidentale et les nouvelles lois de la guerre terroriste, elle marche à la frontière entre deux mondes ennemis, elle fascine et inquiète. Elle incarne à elle seule le proverbe sénégalais qui ouvre le roman et en tisse la trame principale : « Un chien a beau avoir quatre pattes, il ne peut suivre deux chemins à la fois. » Un grand roman où se croisent et s’affrontent deux civilisations.
En savoir +

Christian Epanya, Le taxi-brousse de Papa Diop, Éd Syros, 2005
Quand Sène ne va pas à l’école, il aime accompagner son oncle Papa Diop dans son taxi-brousse. Car même si le trajet est toujours le même ? il relie Dakar à Saint-Louis du Sénégal ?, pour Sène c’est chaque fois une aventure différente : un jour, il fait monter dans le taxi toute une équipe de lutteurs qui vient de gagner un tournoi important, un autre c’est une mariée, et un autre encore, une femme qui accouche dans le taxi !
Un album au style, au ton et aux couleurs de l’Afrique. Les moments de vie croqués dans le taxi-brousse permettent d’évoquer le quotidien de la société sénégalaise. Les illustrations de Christian Epanya sont autant de clins-d’œil à la peinture africaine, narration naïve et colorée.

Contes d’Afrique, Éd. Rue Des Enfants, 2010
Aux côtés d’un oiseleur, d’un singe un peu moqueur ou bien d’un homme étrangement touffu, les enfants sont amenés à découvrir les plus beaux contes du continent africain. Ils se laisseront alors embarquer sur les ailes d’une grande aigrette et peut-être parviendront-ils à retrouver un étrange anneau magique… Chaque récit est un voyage peuplé d’êtres et d’histoires aussi mystérieux que fascinants.
Les couleurs chaudes et éclatantes des illustrations les feront pénétrer en plein cœur des fabuleux paysages de l’Afrique.

Marc Cantin, Moi, Félix, 10 ans, sans-papiers, Éd. Milan (Milan Poche Junior, n° 21), 2007
Ils sont quatre, à se cacher à bord d’un cargo parti d’Abidjan, en route pour Brest. La mère, Moussa le frère aîné, Bayamé la petite sœur et puis Félix, 10 ans. Ils fuient la misère des champs de cacao pour une vie meilleure, une vie rêvée en France. D’abord clandestins chez l’oncle Massoudé, en attendant du travail, et une régularisation. Mais les choses tournent mal, la police intervient. Seul Félix échappe miraculeusement à l’expulsion. Mais il est seul.

Petite sélection d’albums jeunesse parus entre 1993 et 2004. Un prochain article proposera des titres de 2005 à aujourd’hui. Les livres sont en général disponibles sur Afrilivres. On peux aussi regarder sur Soumbala et éventuellement sur les sites des éditeurs lorsqu’ils existent.

Bénin :
Adélaïde Fassinou, Yémi ou le miracle de l’amour, Éd. du Flamboyant, 2001,
Publié avec l’appui de l’UNICEF, le deuxième roman d’Adélaïde Fassinou raconte la vie d’une jeune fille placée par sa mère à Cotonou. Chez sa tutrice qui est en même temps sa tante, cette jeune fille est élevée dans l’amour. Elle bénéficie des mêmes avantages que ses cousins, fréquente le même type d’école jusqu’au certificat d’études primaires où elle est reçue. L’auteur livre au passage, par la voix de son personnage Josaphat, quelques commentaires sur la convention relative aux droits de l’enfant et démontre que le bonheur ou le malheur d’un enfant placé dépend essentiellement du cœur des personnes chez qui il est. Les résultats peuvent être très heureux ou très malheureux. D’où la nécessité de considérer le problème au cas par cas.
Ce roman d’Adélaïde Fassinou a été illustré par Taofik M. Atoro de cinq planches.

Hector Sonon , Raphaël Darboux, Abalo a le palu, Éd. Ruisseaux d’Afrique (Enfants et Santé), 2004
A travers l’aventure vécue par le petit Abalo, les enfants découvrent comment se manifeste le paludisme et les précautions à prendre pour lutter contre cette maladie.

.

Burkina Faso :
Catherine O. Tiendrebeogo, Joël Salo, Escargoto, Éd. Sankofa & Gurli, 2002,
Connaissez-vous les origines de la haine ? Escargoto, le petit enfant escargot, vous emmène en son, musique et couleurs, à la découverte du monde avant l’apparition de celle qui, avant de devenir un sentiment, fut un personnage : « haine ».
Vous aiderez Escargoto à concevoir le présent et l’avenir grâce au savoir que vous partagerez désormais avec lui.
L’ouvrage est accompagné d’une cassette où le texte récité par Sophie Magolon Tiotsop s’accompagne de musique et de chansons.

Ansomwin Ignace Hien, Roger Nacoulma, La nuit des tout-jeunes, Le cheval à la bouse d’or, Éd. Graphic Technic Intenational & Biomedical – GTI, 2000
Ce deuxième volume présente des histoires au déroulement limpide, assorties de morales « Voilà pourquoi… » à la fin de chaque conte ; y sont mises en exergue les valeurs cardinales et les vertus, en même temps que sont condamnés les défauts et les vices des êtres humains.
« Voilà pourquoi ne devons semer que la bonté et le bien, jamais la méchanceté et le mal. » Destiné essentiellement aux tout-jeunes, ce deuxième volume de la série des contes pour enfants de l’auteur, présente les mêmes caractéristiques que le premier, « Les trois jumeaux », déjà paru : style agréable, vivant, phrases simples et claires, histoires au déroulement limpide, morale à la fin de chaque conte. Contes pour enfants, certes, mais la conte a-t-il seulement un âge? Chaque lecteur ou auditeur, petit ou grand, y trouve son compte.

Cameroun :

Liliane Onguene – Mirtil, Bella fait la classe, Éd. Akoma Mba, 2000
Bella est une petite fille aussi belle que bonne. Elle n’hésite pas à partager ses connaissances et son temps avec Aminatou, sa compagne qui a des difficultés en classe. Elle lui permet ainsi d’améliorer ses performances scolaire, ce qui va éviter à Aminatou d’être donnée en mariage par ses parents.

.

Congo :
Louya, Victor MPENE MALELA, Zozo d’la rue, Éd. Mokandart, Éd. L’Harmattan, 2004
A Brazzaville une rumeur court : des enfants disparaissent. On les retrouve morts et mutilés. Grâce, une fille, ne rentre pas de l’école. Zozo, une enfant de la rue ami de Grâce, organise les recherches.
Issu d’un atelier d’écriture avec l’écrivain congolais Caya Makhele en juillet 2003, ce polar vise un double objectif: faire découvrir au jeune public des auteurs congolais, inciter d’autres auteurs congolais à se tourner vers la littérature jeunesse, parent pauvre de l’édition congolaise. L’auteur, enseignant comédien, conteur a publié des nouvelles dans des recueils d’ensemble. « Zozo d’la rue » est son premier roman.

Côte d’Ivoire :
Micheline Coulibaly, Benjamin Kouadio, Kaskou, Nouvelles Editions Ivoiriennes, Les Editions Livre Sud, 2002
Un petit cabri tout noir devient la mascotte de la famille. Mais comment vont-ils réussir à vivre ensemble ?

.

Véronique Tadjo, Mamy Wata et le monstre, Nouvelles Editions Ivoiriennes, 1993
Mamy Wata, la reine de l’eau, vit paisiblement dans son royaume quand un jour quelques poissons viennent l’avertir qu’un horrible monstre terrorise les villageois des alentours. Mamy Wata décide d’aller voir ce qui se passe.

.

Djibouti :
Abdourahman A. Waberi, Pascale Bourgeault, Bouh et la vache magique, Éd. Couleur locale (Le caméléon vert), 2002
Bouh, le jeune berger, était admiré dans toute la région car, pendant la famine, il était revenu chaque jour les bras tellement chargés de vivres qu’il avait pu nourrir famille et voisins. Mais d’où venait cette nourriture? C’est ce que voulurent savoir les frères aînés de Bouh qui jalousaient sa célébrité.

Guinée :
Yves Pinguilly, Sarang Seck, Florence Koenig, L’Ananas, grand jusq’au ciel, Éd. Ganndal, Éd. Le Sablier Editions, 2003
Le village de Seguèdèya, parfumé par les jasmins sauvages, Fatou et Mabinty cultivent avec l’aide de leur maman un bout de jardin. Elles dansent et chantent devant les aubergines, les salades, les tomates et trois ananas.
Un jour, le bracelet de Mabinty tombe autour du plus gros ananas…

Mali :
Charles Bailleul, Svetlana Amegankpoé, La petite souris qui a perdu son enfant, Éd. Donniya (Enfances), 1997
Conte magnifiquement illustré (illustratrice primée à la Foire internationale du livre jeunesse de Bologne en 1999), en édition bilingue bambara-français sur le thème de la bouderie.

Moussa Konaté, Aly Zoromé, La Savonnière, Éd. Le Figuier (Métiers d’Afrique), 2003
En Afrique, et particulièrement au Mali, le métier de savonnière, est encore exercé de façon traditionnelle. Cette collection propose la découverte de ces métiers qui se transmettent de génération en génération et qui donnent à ceux qui ont ce savoir faire un revenu financier.

Ile Maurice :

Alain Gordon-Gentil, Henry Koombes, Méli-Mélo dans la mélasse, Éd. Vizavi, 2002
Juillet est de retour et la coupe bat son plein dans toute l’île. De grand matin, Tikoulou et son ami Matapan partent au champ pour prêter main forte aux coupeurs. Mais à peine ont-ils coupé leurs premières cannes, qu’ils doivent échapper à une redoutable attaque de mouches jaunes. Finalement, les deux enfants iront de surprises en surprises jusqu’à la découverte d’un spectacle étonnant : celui d’une sucrerie en activité.
Destiné aux enfants de 4 à 7 ans, ce cinquième album des aventures de Tikoulou fleure bon le terroir mauricien grâce à la magie colorée du peintre Henry Koombes.

Rwanda :
François Gakwaya, Mathias Kanyungo, Malachie Nizeyimana, Félix Seminega, Bakamé, le lièvre futé, Éd. Bakame, 1999
Ruhinyura, un cultivateur de maïs, engage Bakame pour garder son champ. Il lui promet quelques épis de maïs à la récolte. Le moment venu, il ne respecte pas ses engagements. Déçu, Bakame jure de se venger.

.

Sénégal :
Hélène Ngoné DIOP, Samba NDAR CISSE, L’épreuve de Noko, Falia éditions, 2003
La vie n’est pas facile pour Noko. Elle vit seule depuis des années et désespère de trouver l’homme qui saura la rendre heureuse. Jusqu’au jour où un mystérieux génie aux yeux de chat lui rend visite…

Togo :

Ernestine A. Gbonfou, Galina Adjrabkou-Glokpo, Olivier Gloh, Moustique et les lions, Éd. Akpagnon (Petit Sourire), 2000
Moustique, le personnage de ce conte, est chétif mais fier de lui, et malin, chaleureux.

.

Isabelle Peynet, Yakoum : l’enfant du bonheur, Éd. de la Rose bleue, 2003
Yakoum.est un enfant qui vit harmonieusement avec ses parents. Son histoire est fraîche et pleine de tendresse. Dans son innocence, il pose des questions, le plus souvent à son grand père. Il fait des rêves, tire parti de ses idées, prend avec courage des initiatives qui amèneront toute la population de son village à construire des écoles… Sans en être pleinement conscient, le jeune enfant participe à sa manière à la lutte contre la pauvreté. L’histoire de Yakoum montre qu’en partant d’une petite idée, née dans la tête d’un enfant, on arrive à accomplir de grandes choses…

Yves Pinguilly, Laurent Corvaisier, Frissons de foot à Bangui, Éd. Rue Du Monde (Romans Du Monde Bleus 7-12 Ans), 2010
Voici un roman plein de suspens, où le talent sportif doit rivaliser avec les plus viles jalousies… Un livre sans candeur mais porteur d’espoir pour saluer la première Coupe du monde de foot en Afrique.
Zangba habite à Bangui, la capitale de la République centrafricaine. Il a 15 ans, et la vie, déjà, ne l’a pas épargné. Cela fait longtemps qu’il a quitté l’école et plus encore qu’il est orphelin. Pour survivre, il vend ce qu’il peut dans la rue. Surtout, comme beaucoup de ses copains, il joue au foot. D’ailleurs, même sans chaussures, même le ventre vide, son talent surpasse largement celui de ses coéquipiers. Il se prend à rêver à une sélection dans l’équipe juniors qui doit disputer la Coupe d’Afrique des nations…
Justement, Zangba a déjà été repéré par le public et par les experts, ce qui déplaît fortement à un riche homme d’affaires, prêt à tous les mauvais coups pour que son propre fils soit sélectionné. Cet homme puissant dans son pays n’hésite pas à évoquer le sida pour tenter d’isoler Zangba, ou à sortir les billets de banque… D’échecs en désillusions, Zangba se heurte à de sordides pratiques. Le véritable football, servi par ce joueur hors pair, finira-t-il, oui ou non, par l’emporter ?…
L’auteur de Frissons de foot à Bangui, grand connaisseur du continent africain, nous offre un texte vibrant d’Afrique où l’on se fait « cadeauter » et où, à chaque but marqué, on crie : « Gbanda a yingi, le filet a tremblé ! »

Alain Serres, Zaü, Mandela, l’africain multicolore, Éd. Rue Du Monde (Grands Portraits), 2010
Il y a vingt ans, Nelson Mandela retrouvait la liberté après 27 années de prison. Il allait devenir le premier président noir d’Afrique du Sud. Depuis les prairies de son enfance jusqu’à la victoire suprême, voici le parcours d’un humaniste hors du commun, devenu symbole universel de paix et de liberté. Un album aux couleurs de l’espoir.
Il a vu le jour sous le nom de Rolihlahla. Sept ans plus tard, lors de son entrée à l’école, on l’obligeait à prendre un prénom plus britannique…
Première contrainte, première rencontre avec la domination blanche. Très vite, le jeune Mandela fait de sa vie un combat pour faire bouger les lois. Mais, au fil des années, le poids des mots ne suffit plus. La répression dans les townships aiguise la lutte. La riposte se fait parfois plus violente. Nelson Mandela est emprisonné : 27 années passées entre quatre murs à Robben Island. Au coeur du livre, 27 pages particulières égrènent cette éternité : 27 dessins en noir et blanc, encadrés par deux bandes rouges qui disent l’enfermement.
Puis la couleur revient dans l’album pour fêter la libération, à 71 ans, du plus ancien prisonnier politique du monde. Après la souffrance, les victoires de Mandela et de l’ANC se succèdent : le droit de vote accordé aux Noirs, l’élection de Mandela, la réconciliation nationale, le double prix Nobel de la paix… Sans jamais renoncer à croire en l’humain, Mandela restera celui qui, à la seule force de sa conviction, aura tracé un improbable arc-en-ciel au-dessus de l’Afrique du Sud.

David Gilman, Zone Danger : Le Souffle du Diable, Éd. Gallimard ( Folio Junior  n° 1550), 2010
Max Gordon, 15 ans, part en Namibie, à la recherche de son père, géologue-archéologue. Aux confins du désert où le guettent dangers et ennemis mortels, il va devoir affronter le plus redoutable d’entre eux, Shaka Chang, et empêcher un désastre écologique qui mettrait en péril la vie d’un peuple tout entier, les Bushmen.
Le premier volume d’une série d’aventures au rythme effréné qui nous entraîne, à travers le monde, au plus près de la nature, de ses lois et de ses secrets.

Michael Morpurgo, Sarah Young, Enfant de la jungle, Éd. Gallimard jeunesse, 2010
Will passe des vacances de rêve avec sa mère en Indonésie. Un jour, alors qu’il se promène à dos d’éléphant le long de la plage, l’animal, paniqué, s’enfuit soudain dans la jungle. Et une vague immense déferle… Perdu au cœur de la forêt, Will n’est pas seul: Oona, l’éléphante qui lui a sauvé la vie, fera de lui un enfant de la jungle…
Un magnifique roman d’aventure qui célèbre l’amour de la nature et voit triompher l’amitié.

Plus de livres pour grandir