Warning: include(/homepages/14/d218128377/htdocs/blog/wordpress/wp-content/themes/connections-reloaded1/functions.php) [function.include]: failed to open stream: Permission denied in /homepages/14/d218128377/htdocs/blog/wordpress/wp-settings.php on line 329

Warning: include() [function.include]: Failed opening '/homepages/14/d218128377/htdocs/blog/wordpress/wp-content/themes/connections-reloaded1/functions.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.2') in /homepages/14/d218128377/htdocs/blog/wordpress/wp-settings.php on line 329
conte » opoto

Entries tagged with “conte”.


Hilaire Dovonon, Sikah, Éd. D’un Noir si Bleu, 2008
Entre la forêt du grand baobab et la montagne, le village des albinos vit dans le calme, le bonheur et l’opulence.
La reine, femme de Lissahossou, attend un enfant. Cette naissance va bouleverser le village, car dans ce monde tout blanc nait « un bébé noir comme la nuit éternelle des mondes sans soleil. Noir comme la tristesse. Noir. »
De son style musical, Hilaire Dovonon nous offre un conte explorant avec beaucoup de simplicité la question des rapports entre les hommes. Qu’est-ce qui les fonde réellement ? Les différences visibles sont-elles des différences ? Par une voie pleine de poésie, il nous propose, du Bénin, sa réponse :
« sache que la couleur de la peau ne change pas la couleur du sang ».
Dans sa courte préface, Franck Pavloff, écrit qu’Hilaire Dovonon « nous place au centre d’une réflexion fondamentale sur la tolérance » A l’approche de noël il faudrait suggérer à Éric Besson de mettre Sikah sur sa liste de cadeaux avant de l’envoyer au père Noël !
Archiviste-documentaliste de profession, Hilaire Dovonon est né le 12 juillet 1977 au Bénin, où il réside. Son talent de nouvelliste s’est vu à plusieurs reprises couronné par différents prix littéraires francophones, dont le Prix littéraire « Alain Decaux » de la Francophonie, en 2003, pour la nouvelle intitulée « Le Vieil homme et la statuette d’ébène » ; et le Prix du jeune écrivain francophone, la même année, avec « Sous le signe du serpent ».
En 2005 il fait partie des « Plumes émergentes » de la revue Notre Librairie. Revue des littératures du Sud n° 158.
Depuis il a publié un recueil de nouvelles : La Floraison des baobabs aux éditions D’un Noir si Bleu.

Lire une nouvelle d’Hilaire Dovonon : Les reflets des coquillages.

Jean-Yves Loude, Frédérick Mansot, La Sanza de Bama, Éd. Belin, 2008
En Afrique, on dit que les sons magiques produits par la sanza peuvent transformer l’être le plus méchant en champion de la gentillesse et changer la violence en tolérance.
Longtemps les humains n’eurent pas connaissance de ce merveilleux instrument de musique qui adoucit les moeurs. Les puissants génies, les djinns, ne pouvaient pas confier ce trésor à n’importe qui. Ils attendaient que Bama naisse, au bord d’un marigot, parmi les crocodiles, pour lui révéler le secret de la sanza. Bama, un enfant au destin hors du commun…
Voir et écouter des extraits

C. Helft, Florent Silloray, La musique africaine : Timbélélé et la reine Lune, Éd. Gallimard Jeunesse, 2008
Dans la grande Afrique, M’Dongo, le léopard, se croit le roi des malins. Il invente une ruse chaque fois qu’il a faim… Laissez-vous envoûter par le son de la kora, du balafon, du khollé, des djembés, du tama, l’accent du narrateur et les voix incomparables des frères Toure. Partez à la découverte des musiques d’Afrique !
Composition origine de Touré Kunda
Écouter un extrait

Pierre Coran, Judith Gueyfier, L’enfant de la lune rouge, Éd. Didier jeunesse, 2009
Une histoire envoûtante, la quête initiatique d’un jeune Africain dans un monde où la nature est reine. Amadou du Sénégal vit sur l’île aux oiseaux. Il est fils de la Terre et du Vent. On raconte qu’il est capable d’étranges métamorphoses et que ses chansons faites de noms d’oiseaux Soucroucrou, Tisserin, Oricou, Cou-coupé… envoûtent tous les animaux qui l’entourent. Un midi, le silence paisible de l’île est brisé par un bruit de moteur. Amadou pressent l’arrivée du Grand Prédateur. L’homme porte un chapeau à large bord, un long manteau de peau, des bottes à mi-cuisse, un fusil à deux canons, qui aboie. Amadou, qui ne connaît pas la peur, invoque alors le ciel et les oiseaux pour faire fuir le chasseur…
En savoir + sur l’album

Voir d’autres livres jeunesse
sur opoto

Marie-Claude Gosselin, Sess, Va-t-il neiger à Bolomakoté ?, Éd.L’Harmattan (Contes des quatre vents), 2009
Dans le vieux village de Bobo à Bolomakoté, Chériba vient de recevoir une carte postale de ses amis de France. Une montagne, un sapin, une maison, le tout sous une belle couche de neige. Chériba rêve à la neige. Elle se rend au bord de la rivière aux poissons-chats sacrés. Ils exaucent les voeux si ils sont nourris…

Souleymane Mbodj , Marie Lafrance, Contes et sagesses d’Afrique, Éd. Milan, 2009 (avec 1 CD audio)
Une chèvre en quête de liberté, un élève plus avisé que ses trois maîtres réunis, un chacal inquiet du sort réservé aux anciens.
Sur les traces des vieux sages et des bons génies, découvrez les richesses de la philosophie africaine à travers les nouveaux contes de Souleymane Mbodj. Portés par la tradition ces contes sont évidement d’une étonnante modernité.

Centre de promotion du livre jeunesse, Anansi conte africain, Éd. Courtes et Longues, 2008
Ce livre présente les nouvelles tendances de l’illustration partout dans le monde sous forme d’un conte africain, intitulé Anansi.
Un outil indispensable pour les professionnels du graphisme, un livre somptueux pour les enfants qui aiment les nouveaux contes de fée…
Anansi est le personnage d’innombrables contes de l’Afrique de l’Ouest, souvent dépeint comme le roi de Toutes les Histoires. qu’il le soit vraiment ou qu’il veuille le devenir ! Figure survivante d’une liberté enfuie, ce personnage est si connu, si important dans la culture traditionnelle africaine, qu’il a suivi ses frères esclaves jusque dans les Caraïbes. Deux contes sont ici illustrés, l’un provenant des Akan-Ashantis du Ghana, l’autre des Boni de Guyane. Les illustrations, issues du concours Figures futur, offrent un regard venu de 13 pays sur ces contes facétieux et sombres, moraux et immoraux.

Laurence Clément, Gaet’s, Contes africains en bandes dessinées, Éd. Petit à petit, 2009
Neuf contes africains traditionnels adaptés par de nouveaux talents de la BD. Belle initiative que ce recueil de contes imagés avec talent par de jeunes auteurs lisible à tout âge mais notamment par les petits.
Quelle riche idée que de réunir les contes du monde entier dans une collection de bande dessinée ! Une initiative sympathique qui devrait séduire petits et grands.

En savoir + et
découvrir des planches
A découvrir le site contes africains
D’autres contes
Encore d’autres contes

Petite suite de l’article des contes pour les petits (et les grands aussi)
Voir aussi : des contes pour les petits (et les grands aussi ) 3

Laura Guéry , Zaf Zapha, Dalaka : Voyage musical en Afrique de l’ouest, Éd. Rue des enfants, 2008 (avec 1 CD audio)
Voyagez à travers l’Afrique de l’Ouest.
En musique ! Partez à la rencontre de Nountenen, et de Fatoumata, les héros des chansons mais aussi de l’éléphant et du caméléon. Chaque chanson est aussi une invitation à découvrir un instrument de musique typique et un aspect de la civilisation africaine.

Henri Gougaud, Contes d’Afrique, Éd. Seuil Jeunesse, 2009
Comment un singe essaya de devenir le Roi du monde à la place de Dieu.
Comment Pas-de-Roi-comme-Dieu devint propriétaire de la moitié du Royaume grâce à un simple anneau d’or. Comment Ti-tête et Ti-corps furent liés pour l’éternité. D’Afrique noire, d’Afrique du Nord ou d’Egypte ancienne, les contes rassemblés dans ce recueil transmettent la sagesse universelle tout en nous plongeant dans des univers fantasques.

Abakar Adam abaye , Sylvie Bourbonniere , Franck Sylvestre, Contes d’Afrique, Éd. Planète rebelle (Conter fleurette), 2008 (avec 1 CD audio)
Il était une fois un sage parmi les sages.
Il s’appelait Saila. Il habitait un petit village au cœur de l’Afrique, un village presque perdu dans le désert. Tous les soirs, les habitants de Maokoudou viennent écouter sa parole qui est profonde.

Visiter le site des Éd. Planète Rebelle

Souleymane Mbodj , Hervé Le Goff, Contes d’Afrique : Pour les tout-petits, Éd. Milan Jeunesse, 2007 (avec 1 CD audio)
Peut-on transporter du beurre dans la manche de son vêtement ? Un chiot dans de l’eau ?.
Un chat peut-il délivrer son amie des griffes d’un terrible sorcier ? De quoi peut être capable un gourmand ?. Voici les nouveaux contes de Souleymane Mbod j. Des histoires à lire et à écouter pour les tout-petits mais aussi pour les plus grands.

Hortense Mayaba Taofick Atoro, Arouna le petit champion, Éd. Ruisseaux d’Afrique (Libellules),
ISBN : 99919-50-14-1
Arouna est le plus petit des concurrents. Les organisateurs de la course hésitent à l’accepter. La foule se moque de lui. Mais Arouna ne se laisse pas décourager…

Visiter le site des Éd Ruisseaux d’Afrique

Un crapaud en quête d’un ami, un rhinocéros qui sauve son village des griffes d’un géant, un père et son fils face à la rumeur… Voici quelques-unes des nouvelles histoires du conteur Souleymane Mbodj. Pour poursuivre, avec humour et philosophie, un voyage en Afrique et au pays des contes.
Un cédé permet aussi de se prélasser bien au chaud sous la couette et d’écouter toutes ces merveilleuses histoires…

Souleymane Mbodj, Christian Guibbaud, et Laurent De Wilde, 10 Contes d’Afrique, Éd.Milan (De bouche à oreille), 2008

Un petit village sur les bords du fleuve Niger, une terrible malédiction plongeant dans la misère un peuple de cotonniers et, les hommes étant prompts à désigner des boucs- émissaires, une petite fille infirme, Koumen, accusée, bien évidemment à tort, d’être à l’origine de tous les maux.
Puisant sa force dans sa différence même, Koumen dépasse son handicap et part en quête du Vieux Sage de la Montagne qui seul peut sauver son village en faisant revenir la pluie.
Une petite fable écologiste amenant par l’émotion à la conscience d’un bien à préserver: les malédictions sont avant tout des blessures infligées par l’homme à son milieu naturel.
Christian Epanya, Koumen et le vieux sage de la montagne, Éd. Monde Global, 2006

Voici le répertoire entraînant des enfants d’Afrique de l’ouest ou centrale réuni ici pour la première fois sur un livre et sur un cédé.
30 berceuses, chants de mariage ou de travail, danses et jeux chantés, collectés par Chantal Grosléziat, musicienne et pédagogue.
10 pays et 11 langues (wolof, bambara, peul, lingala, susu, etc.) sont représentés.
Les paroles sont transcrites et toutes sont traduites en français. En annexe, l’auteur a réuni une mine d’informations sur l’origine, le contexte culturel, la gestuelle et l’instrumentation de chaque comptine.
Le cédé, propose un univers musical riche et varié, respectueux de la tradition, mais ouvert à la modernité, aux saveurs et aux styles multiples. On y retrouve les voix de nombreux chanteurs, adultes et enfants, hommes et femmes. L’instrumentation associe la kora, le piano à pouces, le bala, la flûte… au rythme de nombreuses percussions.
Chantal Grosléziat et Elodie Nouhen, Comptines et berceuses du baobab, Éd. Didier Jeunesse (Comptines du monde), 2003

Conté, le conte reçoit plusieurs parures qui lui sont données par le grain de la voix du conteur, par ses gestes et ses éventuelles mimiques, par la magie du lieu où il est dit aussi. En Afrique. quand la nuit tombe, c’est dans les cours des concessions, dans les campements ou sous l’arbre à palabres que l’on entend la parole traditionnelle. Le conte peut être dit par n’importe qui, jeune ou vieux, homme ou femme. L’écriture fixe le conte, mais l’écriture c’est du silence qui parle !
Notons qu’ils existe dans cette collections d’autres ouvrages présentant les contes de différentes région africaines.
Yves Pinguilly et Florence Koenig, Les six frères : Et autres contes de l’Afrique de l’Est, Éd. Oskar jeunesse (Contes d’ici et d’ailleurs), 2008

Connais-tu l’Afrique ? Ses chants ? Ses légendes ? Écoute le chant des souris… Admire l’oiseau de la cascade… Sais-tu d’où vient le vent ? Veux-tu suivre le petit poussin qui va voir le roi ? Connaître l’histoire du peuple des orphelins ? Celle du pays qu’on appelle l’Écho-l’Écho ? Tends l’oreille, Blaise Cendrars va te les raconter… Des contes africains à savourer à voix basse ou à voix haute.
Cendrars raconte aux enfants blancs des histoires qu’ils ne peuvent pas connaître : celle du caïman que l’on portait autrefois pour le mettre à l’eau, du petit poussin devenu roi, de l’oiseau de la cascade, du vent qui fait tant d’exercice qu’il a toujours faim et gobe tout ce qui se trouve sur son passage… Dix courts récits qui parlent de l’Afrique, de ses animaux, de ses enfants et de ses forêts. Un ouvrage dans lequel on retrouve toute la sagesse et la malice des conteurs africains.Blaise Cendrars et Jacqueline Duhême, Petits contes nègres pour les enfants des blancs, Éd. Gallimard Jeunesse (Folio Cadet), 2002

Suite d’ouvrages sur le thème : des contes pour les petits (et les grands aussi) 2 et des contes pour les petits et (les grands aussi ) 3