chansons-madcasses-couv-220x339

Voilà : Maintenant opoto va entamer une longue série de présentation de polars. L’actualité sera toujours présente mais uniquement via le scoop.it (en haut à droite du site). Bonnes découvertes et bonnes lectures.

NicolMike Nicol, Killer Country, éd. Ombres noires, 2014
Mike Nicol nous propose une nouvelle immersion dans l’Afrique du Sud contemporaine, en proie à la violence et au racisme mais aussi riche de cultures ancestrales et de paysages sublimes. Envoûtant.
Mace et Pylon, deux ex-free fighters reconvertis dans la sécurité, offrent leurs services aux riches touristes du Cap, donr les rues sont gangrénées par la violence. Mais lorsqu’ils décident d’investir de l’argent sale dans un deal immobilier douteux, ils ont affaire à des adversaires d’un nouveau genre : Obed Chocho, tout juste remis en liberté conditionnelle, et Spitz, un psychopathe qui assassine au son de playlists méticuleusement sélectionnées. Dans l’ombre, la vénéneuse Sheemina tire les ficelles, méditant sa vengeance…
Mace et Pylon échapperont-ils à la colère de leur vieille ennemie et au tueur lancé à leur poursuite ?
Parce que lire en musique c’est quand même sympa, rendez-vous sur Youtube et découvrez la playlist de Spitz, cette fameuse musique qui coule dans son Ipod lorsqu’il assassine froidement ses proies…
En savoir +

smithRoger Smith, Le piège de Vernon, éd. Calmann-Lévy, 2014

Le Cap. « Dans une ville où c’est le sang qui sépare les riches des pauvres, la vérité n’est que le mensonge auquel on croit le plus. » Cette citation du magazine Goodreads dit on ne peut mieux la brutalité et la psychologie perverse qui règnent dans la capitale de l’Afrique du Sud.
Au moment où Sunny Exley, quatre ans, se noie près d’une maison de plage luxueuse, son père, Nick, fume de l’herbe et sa mère, Caroline, est dans les bras de son amant. Quant à celui qui pourrait sauver la fillette, Vernon Saul, un ancien flic au passé trouble et à l’enfance désastreuse, il ne bouge pas d’un cil. Bien au contraire, alors même qu’il assiste au drame, il attend. Puis, quand tout est fini, il fait un bouche à bouche inutile à la fillette, mais très utile à ses plans : Vernon est en effet quelqu’un qui, Noirs ou Blancs, entend dominer et manipuler tout le monde. Et, bien sûr, dès qu’il découvre la tragédie, Nick Exley devient une proie de premier ordre.
Étude sans concession des mécanismes subtils de la culpabilité et de la douleur, Le Piège de Vernon nous montre une société où les repères du bien et du mal ne sont plus à même d’aider les individus à prendre les décisions qui s’imposent.
Terrifiant.
En savoir +

ebersohnWessel Ebersohn, La tuerie d’octobre, éd. Rivages (noir), 2014

Un mystérieux assassin supprime les uns après les autres des blancs qui avaient perpétré des années auparavant massacre contre des militants anti-apartheid. Après plus de 15 ans d’absence, le 4e volume des enquêtes de Yudel Gordon, psychiatre rattaché aux services de l’autorité policière sud-africaine.
Les 3 autres volumes de la série, tous en collection Rivages/Noir, sont : La nuit divisée (1993), Coin perdu pour mourir (1994), Le cercle fermé (1996).
En savoir +

meyerDéon Meyer, Kobra, éd. Seuil (policiers), 2014

Paul Anthony Morris, mystérieux client britannique de la guest-house d’un domaine viticole de Fransshoek, a disparu, et ses trois gardes ont été tués. Seul indice : des douilles de cartouches gravées d’une tête de cobra. Dès le début de son enquête, Benny Griessel se heurte à la réticence du consulat et de sa hiérarchie.
Au Cap, le jeune Tyrone Kleinbooi dérobe sous l’œil d’une caméra de surveillance le sac d’une touriste dans la marina du port. Alors qu’ils s’apprêtent à l’interroger, les agents de sécurité sont abattus méthodiquement par un tueur cagoulé qui laisse sur place des douilles gravées d’une tête de cobra.
Tyrone réussit à s’échapper en emportant son butin, mais quand, peu après, sa sœur Nadia est kidnappée, Benny le soupçonne d’être en possession d’un élément crucial.
Le tueur semble être un professionnel surnommé Kobra, mais pour qui travaillerait-il ?
Et Paul Anthony Morris se révèle être un brillant mathématicien, inventeur d’un logiciel permettant de repérer, dans les transactions financières mondiales, le parcours de l’argent sale issu du crime organisé et du terrorisme. Qui a commandité son enlèvement ?

baxBruno Bax, La dangereuse africaine, Éd. Ditis (La chouette), 1958

Hervé de Hersault (H. pour les services secrets) était prodigieusement intéressé par ce qui venait d’apparaître sur l’écran; le système de Télévision qui lui permettait d’observer les visiteurs bien avant que ceux-ci n’aient atteint son repaire, lui montrait en effet l’élégante silhouette de Dominique, avançant furtivement dans la nuit pluvieuse… Pourquoi cette femme si sûre d’elle était-elle en proie à la terreur ? Pourquoi Dominique le suppliait-elle de résoudre un problème et refusait-elle de lui en fournir les données ?
On trouve le livre à partir de 1 €, par exemple ici